google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Recommandation, critique theatrale | theatre, cinema | FOU DE THEATRE

Nos recommandations théâtre, critique théâtrale

Nos coups de foudre. Nos coups d'amour et aussi nos coups de gueule pour le théâtre. L'une de nos passion absolue

Exemple d'article / la machine de turing

 

Ce soir, je suis de retour pour la Machine de Turing. 4 Molière grandement mérités.

 

J’ai déjà vu cette pièce à Paris et je me fais une joie de la revoir sous le ciel étoilé de Ramatuelle.

C’est une pièce magnifique et indispensable à mes yeux. J’espère de tout cœur que le théâtre de verdure sera comble ce soir. En tout cas, je vous le demande, car vous louperiez un pur bijou théâtral.

 

Le texte est magnifique. Les comédiens formidables et Benoît époustouflant. Autant de superlatifs ! C’est juste, tout simplement.

 

Trouver cette idée est incroyable, la porter jusqu’au bout dans une période politiquement et humainement difficile. Je pense que cela n'a dû être facile tous les jours.

Et pourtant. Quel succès professionnel et public. Salle comble à Paris et à Avignon.

 

Tristan Petitgirard et Benoit Solès qui avaient déjà de belles carrières rentrent directement dans la cour des grands.

 

Benoit Solès se révèle être un auteur subtil, poétique.

Avec césures et rythmiques, le texte est écrit un peu comme une partition musicale.

 

Gérard Savoisien, Jean-Philippe Daguerre, Alexis Michalik et maintenant Benoit Solès ont tous ce point en commun d’avoir envie de faire bouger les lignes, révéler l’histoire tout en gardant un œil tendre, enfantin et très intelligent.

On a envie d’acheter leurs textes et de les conserver précieusement. Cela fait bien longtemps que des auteurs contemporains ne m’avaient pas autant excité.

L’art vivant a encore de belles années devant lui.

 

Tristan Petitgirard, discrètement, est en train de créer un nouveau style théâtral. La comédie populaire et intelligente. Dans le cas de la Machine de Turing, les comédiens sont parfaitement dirigés et la pièce est difficile à jouer, mais je pense qu’il a eu la grande délicatesse de se mettre un peu en retrait et de monter ce spectacle avec une certaine sobriété.

En tout cas le duo auteur - metteur en scène fonctionne parfaitement bien.

J’ai hâte de mieux comprendre comment s’est déroulé leurs collaborations.

« Des plans sur la comète », sa nouvelle pièce écrite et mise en scène que j’ai adorée à Avignon sera, j’en suis certain, un des grands succès de la rentrée 2019.

 

Ce soir La Machine de Turing est un coup de cœur immense.