google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Une des dernières soirées de Carnaval. Goldoni. Théâtre des Bouffes du Nord

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z

  • Noir Icône Instagram
  • Bonfils Frédéric

Une des dernières soirées de Carnaval. Goldoni. Théâtre des Bouffes du Nord

Quand la pièce parfaite rencontre le metteur en scène parfait dans le théâtre parfait, cela donne une soirée « trois fois » parfaite.


Je me pose presque la question de l'utilité d’écrire mon article tant la presse, le métier et le public sont unanimes.

« Une des dernières soirées de Carnaval » est vraiment un pur chef-d'oeuvre. Tout est délicieux, depuis le texte (l'adaptation française de Myriam Tanant et Jean-Claude Penchenat ), jusqu'à la mise en scène, les costumes magnifiques de Caroline de Vivaise, les chants et même les danses. Ce spectacle est brillant et majestueux.


Cette "farce naturaliste" de Goldoni me fait penser à du Molière et du Tchekhov réunis. La légèreté règne, mais la critique sociétale est toujours sous-jacente. La question de la fête (à tout prix) comme exutoire, du départ et de l’amour sont les thèmes principaux de cette société vénitienne.

Quand on sait que cette pièce est la dernière de Goldoni à Venise avant qu'il rejoigne la FRANCE.


Seniore Goldoni tire sa révérence avec panache. Alors, pourquoi cette pièce n’est-elle pas plus jouée ?


J’ai l'impression que Clément Hervieu-Léger que j’apprécie tout particulièrement tant par son parcours de comédien que de metteur en scène a pris un plaisir immense dans cette création ou récréation.


Autour des deux jeunes premiers idéalisés et angéliques à souhait sont réunis des personnages bien marqués, tous un peu troubles, mais toujours attachants. J’ai adoré l'arrivée très soignée de chacun, mais en réalité j'ai tout adoré.

Les manigances, les surprises, le banquet et la fin magistrale.


Je me suis délecté de ce spectacle sublime et j’avais une envie folle de me jeter sur scène pour participer à cette soirée magique.


Les comédiens sont parfaitement choisis et l'harmonie et la joie d'être ensemble sur ce plateau est palpable. Je pourrais détailler le jeu de chacun mais la notion de troupe, poussée à son paroxysme, fonctionne, car chaque particule s'imbrique parfaitement entre elles. J’ai décidé de tous les citer, car c'est une justice grandement méritée : Aymeline Alix, Erwin Aros, Louis Berthélémy, Clémence Boué, Jean-Noël Brouté, Adeline Chagneau, Marie Druc, Charlotte Dumartheray, M’hamed El Menjra, Stéphane Facco, Juliette Léger, Jeremy Lewin, Clémence Prioux, Guillaume Ravoire, Daniel San Pedro.


Je suis un véritable amoureux du théâtre des bouffes du nord. C’est un peu mon Olympia à moi et j’y vais à chaque fois avec une véritable excitation, mais cette fois-ci, je trouve que ce théâtre et son atmosphère unique convient parfaitement à la pièce (j'aurais pu dire la même chose pour les naufragés, Opening Night ou tant d'autres pièces, en vérité).


Je ne sais pas pourquoi mais j'ai été totalement transporté dans un vieux palais vénitien et de voir cette immense scène envahie de toute part par ces comédiens, danseurs, chanteurs, musiciens EST UN BONHEUR ABSOLU.


La musique. Quelle musique magnifique ! La voix d’Erwin Aros m'a embué les yeux, la chorégraphie de Bruno Bouché m'a totalement emporté et j'ai vraiment envie de dire que les lumières de Bertrand Couderc sont splendides. JE NE PEUX VRAIMENT PAS FAIRE AUTREMENT QUE DE NOMMER TOUT LE MONDE TANT DE GENIES SE SONT PENCHES SUR CE BERCEAU.


« Une des dernières soirées de Carnaval » est sans conteste l’une des plus belles et des plus grandes réussites de cette saison théâtrale si riche et réussie. J’avais senti le vent venir avec un Avignon passionnant, cette année.


Je ne sais pas s’il reste encore une seule place tant le succès est immense, mais la tournée s’annonce et il faut voir absolument cette pièce. Foi de fou de théâtre

#theatredesbouffesdunord #foudetheatre #clementhervieuleger #piecemagistrale #pieceimmanquable #meilleurpiecedeparis