google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 Muriel Robin. Et pof ! Au (Dôme de paris) palais des Sports

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z

Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

contact@foudetheatre.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube
  • Bonfils Frédéric

Muriel Robin. Et pof ! Au (Dôme de paris) palais des Sports


Madame Muriel Robin. Je dis Madame par respect, car vous appeler par votre prénom me serait impossible.

Vous avez totalement traversé et accompagné ma vie. Lorsque je suis monté à Paris avec des envies folles de théâtre et de cinéma, à l’âge de 21 ans, vous avez été un choc total. Une révélation. Moi qui ne me sentais pas très bien dans la capitale. Mon refuge était les salles de cinéma du Quartier latin, le jardin du Luxembourg, du musée Rodin et les petites salles de spectacle.


« Notre rencontre » fut une révélation totale. Vous m’avez certainement aidé, Pierre Palmade et vous (sans le savoir) à aimer et rester coûte que coûte dans cette ville que j’adore, aujourd’hui.


J'ai dû voir votre premier spectacle au moins cinq fois, au fin fond de la salle (non. Ce n’est pas psychotique), vous étiez ma Sylvie Jolie à moi. À partir de ce moment, Vous avez éclairé (trop rarement, une vie parfois difficile et pleine de doutes. Un peu comme tout le monde certainement) vous n’imaginez peut-être pas le pouvoir immense que les humoristes peuvent avoir sur le bien-être psychologique des spectateurs.

C’est la raison pour laquelle on vous veut absolument sur scène et que l’on vous boude un peu dans d'autres exercices pourtant aussi brillants.


Le sketch qui m’a fait définitivement vaciller n'est peut-être pas le plus célèbre mais pour moi, le plus fort. Je vous vois encore vous asseoir sur le bord de la scène avec un dictionnaire. Ce moment est absolument inoubliable.


Je sais parfaitement que vous avez des bases de théâtre classique (j’aurais adoré vous voir interprété Andromaque) et, qu’au début, votre envie était le cinéma follement, comme une certaine actrice que j’ai aimée profondément, mais vous êtes si brillante sur scène. Si lumineuse, généreuse et intelligente.

Vous êtes d’ailleurs, peut-être, bien trop intelligente pour le monde du cinéma que je connais si bien. Diriger Robin, ce n’est pas diriger n’importe qui. Je pense qu’il faut en avoir sous le capot et vous devez faire bien peur à certains réalisateurs.


J’ai tout vu de vous et j’ai aimé tant de choses. Vos « seules en scène », bien sûr, mais aussi vos collaborations avec Devos, Pierre Palmade, Michèle Laroque. Je vous ai trouvé admirable dans Marie Besnard et Jacqueline Sauvage. Je vous ai trouvé tellement lumineuse et tendre en terre inconnue. J’aime vos combats, vos résistances et vos résiliences. J’adore quand vous exploser dans certaines émissions. Je vous trouve si vraie, si juste et si attachante. Mais quels sont vos défauts ? Votre livre Fragile est d’une franchise telle.


Aujourd’hui, l’amour vous transcende. A mesure que les années passent, vous rajeunissez. Le temps n’a plus de prise sur cette joie (certainement relative) qui illumine tout votre être.


Ce soir, je viens de voir votre nouveau spectacle. Et pif ! Et paf ! et pof ! Je vous ai trouvé si merveilleuse. Si belle et centrée. Vous semblez avoir trouvé un équilibre parfait entre le rire et l'émotion Je suis persuadé que vous allez détester cela, mais vous êtes un peu notre Madone du rire, en tout cas la mienne.

Le cadeau que vous nous avez fait ce soir, avec ce spectacle incroyable, est immense. En tout cas, je le prends comme ça.


J’espère bien un jour avoir la chance de vous rencontrer, en vrai, et vous poser quelques questions. Je serais vraiment ridicule mais extrêmement bienveillant.


Madame Muriel Robin. Je vous aime tout simplement. Avec beaucoup de respect et énormément de tendresse

#etpof #mureilroblin #ledomepalaisdessport #foudetheatre #evenementheatral #seulenscene








].