google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 La valse d’Icare. Nicolas Devort a un charme fou au Théâtre le Lucernaire

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z

  • Noir Icône Instagram
  • Bonfils Frédéric

La valse d’Icare. Nicolas Devort a un charme fou au Théâtre le Lucernaire

Mis à jour : 25 déc 2019

Nicolas Devort est étonnant. C’est quelqu’un qui donne l’envie d’être aimé et parfois, même, plus que de raison.


Cet été à Avignon, J’avais assisté à une des représentations « Dans la peau de Cyrano ». La salle était ultra comble et le public buvait ses paroles. Ce fut une expérience un peu surprenante pour moi qui ne le connaissais pas et n’avais pas complètement adhéré à son spectacle.


En voyant la valse d’Icare, ma surprise fut immense, car avec son charme et son talent fou, Nicolas Devort m’a happé comme les autres.

Cet enfant spirituel (assumé) de Philippe Caubère, un de plus, en ajoutant de la musique et des chansons apporte à son nouveau spectacle une dimension vraiment intéressante et poétique.


Icare, musicien et chanteur talentueux rencontre vite le succès.

Mais le chemin de la réussite se craquelle et au fur et à mesure de son ascension, ses démons le rattrapent. Comment garder les pieds sur terre lorsque l’on est porté aux nues ? La valse d’Icare, ou l’épopée d’une vie en trois mouvements.

Dans ce conte musical sensible, drôle et tragique, une galerie de personnages haute en couleur prend vie sous nos yeux à travers le corps et la voix de l’acteur, portée par l’imaginaire du spectateur.


On ne peut pas dire que ce soit le seul en scène la plus drôle de Paris (en même temps, on n’est pas obligé de se tordre de rire, tout le temps) mais l’on sourit beaucoup et l’on est charmé, toujours.


Ce spectacle est un moment hors du temps et d’une immense tendresse. Je suis bluffé par l’écriture et le talent de Nicolas Devort. Je fais partie dorénavant de vos nombreux fans. #lavalsedicare #nicolasdevort #lelucernaire #foudetheatre