google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 La journée de la jupe. Un coup de poing au Théâtre des Béliers Parisiens

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z

  • Noir Icône Instagram
  • Bonfils Frédéric

La journée de la jupe. Un coup de poing au Théâtre des Béliers Parisiens

Sonia Bergerac est professeure de français dans un collège de banlieue sensible et s’obstine à venir en cours en jupe malgré les conseils du proviseur. Dépassée par l’attitude de ses élèves ingérables, au bord de la crise de nerfs, elle tente tant bien que mal de faire son cours. Lorsqu’elle trouve un pistolet dans le sac d’un de ses élèves, elle s’en empare et, involontairement, tire sur l’un d’entre eux. Paniquée, elle prend la classe en otage...


Alors qu’il était habituel qu’un succès au théâtre ait la chance de connaître une seconde vie au cinéma, depuis quelque temps, nous pouvons observer l’effet inverse et cette année, particulièrement, les adaptations de films fleurissent au théâtre.

Pourtant, l’exercice n’est pas aisé. Il y a, en effet, moins d’unité de temps et de lieu au cinéma et le montage cinématographique n’est pas facile à transposer sur scène.


Jean-Paul Lilienfeld est un réalisateur de films d’auteur passionnant. Il arrive à retranscrire l’esprit de la société presque de façon documentaire (un peu comme Depardon) tout en n’occultant jamais la dramaturgie et la poésie.


Pour exemple, le sujet de « la journée de la jupe » est si fort que, dix ans après sa sortie, le film reste, tristement, complètement d’actualité.


En dehors de la mise en situation d’une salle classe avec ses brouhahas et chuchotements, le plus compliqué était certainement d’arriver à nous faire oublier la prestation magique d’Isabelle Adjani. C’est impossible, mais Gaëlle BILLAUT-DANNO, par sa sensibilité « à fleur de peau », est vraiment parfaite dans ce rôle de professeure au bord de la crise de nerfs qui va totalement perdre pied et les jeunes comédiens qui l’entourent sont formidables.


L’adaptation de Jean-Paul Lilienfeld est si crédible et haletante et la mise en scène de Frédéric FAGE est si efficace et fluide que la pièce défile sous nos yeux sans même que l’on s’en aperçoive.


« La journée de la jupe » est une ode féministe, laïque qui, tout en écorchant le système éducatif, montre la place du professeur et ses difficultés.


#lajourneedelajupe #fredericfage #jeanpaullilienfeld #gaellebillautdanno