google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 L’opposition Mitterrand - Rocard. Une pièce incontournable au théâtre de l’Atelier

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z

  • Noir Icône Instagram
  • Bonfils Frédéric

L’opposition Mitterrand - Rocard. Une pièce incontournable au théâtre de l’Atelier


Courant 1980, Mitterrand et Rocard se sont rencontrés rue de Bièvre pour « s’entendre » sur celui des deux qui représentera le parti socialiste en 81 pour la présidentielle...

Duel féroce à fleurets certainement pas mouchetés...


C’est une pièce de fiction, mais l’entretien entre les deux a bien eu lieu et cela a permis à l’auteur d’en imaginer sa teneur en allant piocher chez l’un et l’autre tous les écrits, interviews, déclarations qui ont nourri les dialogues de la pièce. Tous les mots prononcés l’ont été, mais en d’autres lieux et en d’autres circonstances...

Cette pièce sous forme de joute verbale est vraiment réussie. C’est même un véritable bonheur d’assister à cette confrontation qui paraît si crédible et réaliste.


Georges Naudy qui s’est servi de véritables citations, d’écrits et d’interviews, a créé un texte brillant sur les stratégies du pouvoir et la politique. Il n’épargne pas ses personnages, aborde des sujets sensibles et ose nous dévoiler certaines failles tout en les aimant follement.

Quelles que soient nos opinions (ce n’est pas du tout je sujet de la pièce) on ne peut s’empêcher d’être ébloui par le panache et la classe qui se dégage de ses hommes politiques d’un autre temps.


La mise en scène d’Éric Civanyan est parfaitement sobre et toute en nuances, il a su retranscrire sur scène ce texte complexe qui alterne sans arrêt entre tension psychologique et humour.


Sans aucun temps mort et plein de rupture de rythme, le moins que l’on puisse dire et que la tâche n’est pas facile pour les deux comédiens.

Philippe Magnan, immense, est éblouissant.

Sans être dans l’incarnation ni l’imitation de Mitterrand, son talent est tel qu´à plusieurs reprises, on sent son âme planer sur scène.

Cyrille Eldin est un peu plus hésitant, mais son jeu convient parfaitement à son personnage. Il se fait un peu « bouffer » par Magnan au même titre que Rocard par Mitterrand. Il faut dire que nous avons eu la chance d’assister à une vraie première. Éric Civanyan nous a expliqué en préambule qu’il aimait voir éclore ses pièces devant un public. C’était une expérience assez émouvante à vivre en tant que spectateur, mais certainement compliquée à appréhender pour les comédiens.


De toute évidence, la naissance de cette pièce magnifique s’est faite avec panache.


L’opposition Mitterrand - Rocard est une très belle pièce instructive et passionnante et un immense coup de cœur de cette nouvelle année théâtrale.


#cyrilleeldin #ericcivanyan #philippemagnan #georgesnaudy #theatredelatelier #coupdecoeurtheatre