google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0 ICH BIN CHARLOTTE. LA SCÈNE LIBRE. THÉÂTRE LIBRE

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z

  • Noir Icône Instagram
  • Bonfils Frédéric

ICH BIN CHARLOTTE. LA SCÈNE LIBRE. THÉÂTRE LIBRE

Mis à jour : 14 nov 2019

J’ai un véritable coup de cœur pour cette pièce, ce seul en scène, magnifique à La Scène Libre. Une nouvelle salle avec laquelle il va falloir compter. La programmation y est passionnante et choisir « Ich Bin Charlotte » est un choix de toute première qualité.


La collaboration de Steve Suissa (génial metteur en scène) et Thierry Lopez, un comédien rare et magnifique fonctionne à merveille. J’ai tellement tout aimé dans ce spectacle que j’en suis sorti particulièrement troublé.


Le texte de Doug Wright (prix Pulitzer 2004) est tout simplement magnifique. Le travail de documentation formidable, la rencontre certainement magique avec Charlotte Von Mahlsdor et le montage théâtral font de ce texte un pur chef-d’œuvre.


Charlotte est un personnage si romanesque que l’on se demande, par moments, si elle a vraiment existé, et pourtant si. Elle est une figure unique, à part. Comment a-t-elle pu échapper à tous les travers et les affres des deux régimes les plus oppressifs de l’histoire ? Même si l’on nous donne quelques pistes, il est hors de question de tout nous dire et sa vérité restera, pour toujours, bien gardée. Peu importe car, ce soir, personnellement, je suis tombé amoureux de Charlotte Von Mahlsdor. De sa vie et de son cabaret. J’aurais tant aimé remonter quelques heures dans le temps et d’avoir la chance de pousser la porte de ce cabaret unique. Je vais dans quelques jours à Berlin et je fonce directement au musée Mahlsdor.


Je suis fou de Thierry Lopez avec qui j’ai pu échanger quelques minutes à la sortie du théâtre. Je me suis demandé pendant tout le spectacle où j’avais pu le voir précédemment, tant son visage me paraissait familier. En fait, je l’ai déjà vu plusieurs fois sur scène, mais Thierry Lopez est un tel caméléon que je n’avais pas fait le rapprochement et puis, en lisant sa bio. Évidemment génial dans le « Cochon de Gaza » que j’ai adoré au cinéma.

Ce comédien incroyable sait tout jouer. Il interprète 30 personnages sur scène avec une facilité déconcertante. Il joue, il mime, il danse. Il a une grâce et une élégance folle. Il m’a raconté plein d´anecdotes concernant la pièce qu’il avait jouée précédemment au génial théâtre Poche Montparnasse. C’est terriblement touchant de le voir, sur un bout de trottoir, me rejouer certains de ses personnages ou prendre les poses divines de Charlotte. Il s’est tellement investi dans ce projet qu’il est même allé visiter le musée Mahlsdor à Berlin pour mieux s’imprégner de son personnage principal. Sa façon de jouer est juste incroyable. Il est tellement à l’aise avec les accents que j’ai été très surpris lors de son premier changement de personnage.


J’aime tellement ses déplacements dans l’espace. Sa façon d’utiliser ses magnifiques mains. Et quel costume. Quel décor surprenant. Quelles lumières. Sans aucun doute, « Ich bin Charlotte » et l’un des meilleurs spectacles de cette rentrée théâtrale. Pour un voyage émouvant et intime.


Pour ce texte sublime. Cette mise en scène inventive et généreuse et l’interprétation magistrale de Thierry Lopez. Cette pièce (je n’ai pas envie de dire seul en scène) est absolument immanquable.

Tout n’est que souffre, beauté, sensualité, émotion et amour. J’ai tout particulièrement envie de citer l’adaptation française de Marianne Groves, car un magnifique texte ne peut être bien transmis que par une grande adaptation #charlottevonmahlsdor #thierrylopez #dougwright #inchbincharlotte #stevesuissa #jeanmarcdumontet #theatrelibre #lascenelibre

⬇ Vous pouvez acheter vos places ici ⬇